Le 3 mars 2017 : « Fête National de Pedalsie »

Cette journée est à marquer d’une croix en or sur notre agenda. Les éléments qui vont suivre sont ce pourquoi nous sommes partis voyager à travers le monde, quittant nos familles, nos amis, et nos vies…

Elle commence à 1h40 du matin réveillés subitement par d’étranges bruits… je constate encore endormi que les protections des vélos se sont totalement enlevés … c’est inhabituel !

Je réveille Baptiste un peu brusquement, devant nous se trouvent deux Rangers Grecs, lampes à la main rodant autour du bivouac. Nous sortons sans traîner de nos duvets , essayant d’expliquer notre présence ici. Nous montrons nos passeports, une fois la situation clarifiée, ils nous informent que des ours sont dans cette vallée et bien évidement cela est dangereux d’être ici . Nous le savions et avions soigneusement rangé notre nourriture. Ils repartent aussi vite qu’ils sont venu, nous laissant terminer notre nuit.

DSC_2885

Comme chaque matin nous rangeons, plions nos affaires et mangeons un morceau, décidés à affronter cette journée qui s’annonce difficile. En effet une barrière de montagnes se dresse devant nous, impossible de contourner ! Nous commençons les premiers kilomètres de cette ascension difficile : pente de 10%. Pour être honnêtes nous traînions un peu la patte à l’idée de monter cette montagne, mais soudainement voilà qu’un pick-up s’arrête dans la montée. Nous rejoignions son propriétaire qui nous propose naturellement de nous monter la haut, un cadeau du ciel ! Mais alors que nous pensions monter à l’arrière, le voilà sortant 2 sangles nous accrochant l’un derrière l’autre . Nous n’avons même pas le temps de réaliser le surréalisme de la situation que nous filons à vive allure à plus de 35km/h, ne faisant qu’une bouchée de ce col de 12 km. Arrivés en un seul morceau au sommet, les bras crispés, le cœur battant la chamade, nous éclatons de rire tout les 3 et sautons dans un café pour fêter nôtre réussite.

Et voila que notre ami du jour, à peine apprenons nous à le connaître, lui et son refuge d’ours et de pélicans (belle coïncidence), qu’il nous annonce qu’il a une maison sur l’île de Lemnos et que nous pouvons aller y passer autant de jour que l’on souhaite. Nous voulions justement y aller, incroyable moment, nous n’en revenons pas ! Et voila qu’il nous explique comment allumer l’électricité, l’eau etc… nous expliquant que sa maison est la plus vielle de l’île « 1676 » et que cette île comporte des déserts, des grottes, des plages etc…

Difficile pour nous de vous décrire avec exactitude le sentiment éprouvé à ce moment. Dans un sérieux le plus total il nous donna ses clés, nous décri comment y aller, nous prenons une photo et nous tombons sur le cul!

DSC_2901 (2)

Nous avons la clé d’un paradis, et une descente de 19 km nous tend ses bras . Dans une extase la plus total nous descendons à vive allure dépassant même un voiture traînant la patte. Cette journée qui devait s’annoncer comme un calvaire, se passe comme une douce promenade au pays des rêves. Croisant notre ami de nouveau sur la route, nous indiquant la bonne direction, nous empruntons une route s’apparentant à une autoroute filant comme des chevaux en érections vers notre objectif. Croisant sur notre route un policier nous faisant la remarque que nous ne portons pas de casque. L’amende vous pend au nez nous dis d’y t-il mais il nous fit vite comprendre que c’est une blague… nous entamons une sympatrique discution sur notre aventure et que nous pouvions continuer sur cette route pour aller plus vite. Il finira par dire que l’on est fou comme beaucoup d’autres avant lui et nous poursuivront notre route, nous laissant glisser par la joie.

Des aboiements surgis ! voila qu’un molosse nous cours à près sortant les crocs, bien décidé à nous bouffer les mollets. Nous pédalons le plus vite que l’on peux, mais il est trop rapide ! Alors d’une intonation forte et agressive je lui hurle déçu. Miracle il se stoppa nette nous laissant reprendre notre chemin vers notre maison du soir, qui abritera nos rêves de la journée….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s