Corruption en Asie du sud-est

Arrivant au terme de notre parenthèse moto… nous sommes retourné au Laos afin de découvrir le sud, d’y trouver le soleil et de pouvoir récupérer nos vélos. Ses 2 derniers mois ont été difficile, et nous étions loin d’imaginer que notre retour au Laos conservera la même dynamique. Un sac perdu sur la route, des problèmes mécaniques tenace, un vol d’argent ( 15 euro ) et une altercation avec la police, élèverons le niveau de malchance à son maximum !

DSC_9551

C’est sur se dernier point que nous souhaiterions parler aujourd’hui… Depuis le début de notre aventure les altercations avec la police ont été quasiment inexistantes. Le vélo a se pouvoir de vous faire passer n’importe quelle contrôle routier sans problème. En revanche à Tha khek, dernière ville de notre voyage à moto où nous voulions finir par cette fameuse boucle que les soucis commence… Au début nous rencontrons guillaume et Marie, deux français recherchant chacun une moto. Un prix est fixé et nous nous engageons à faire une dernière vérification mécanique le lendemain matin avant de leurs céder.

C’est donc dans un élan enthousiaste à l’idée de vendre et de finir ce périple à moto que nous nous dirigeons vers un garage. Et comme vous vous en doutez, c’est, justement, à ce moment là que nous sommes contrôlés par la police laotienne.

Permis, carte bleu et passeport sont demandés, Nous avons l’ensemble des documents et sommes confiant face au bon déroulement avenir de la situation. Malheureusement c’est mal connaître se type de police qui, après plusieurs vérifications réussi à trouver une date incorrecte sur un vieux papier d’assurance.

Ouïe ! La négation commence, Un dialogue de sourd s’installe entre les 2 camps, et, au bout d’un moment, une demande d’argent nous est demandé subtilement… Il n’y a pas fallu plus, pour nous voir réfractaire à cette corruption douteuse.

A la suite de notre refus, ils nous présentent un papier écrit en laotien que nous refusons également de signer, bien naturellement, ce qui au final nous fera gagner un allé simple au poste de police de Tha khek. Motos immobilisés, une longue attente, des policier douteux, nous voilà bien occupé pour cette journée qui devait déjà être très occupé !

En début d’après midi, nous avons plus d’explication, le traducteur nous expliquera l’illégalité de notre situation et nous informera l’immobilisation des 2 motos. Évidement ils comprirent très vite que nous avons besoin de l’argent des motos pour rentrée en France. C’est donc très naturellement que ses messieurs nous rédigent un papier manuscrits nous permettant de pouvoir rouler au Laos accompagné bien évidement d’une amande de 5 euro par personne. Au total l’opération aura durée 6 heures… Pas cool mais nous finissons tout de même avec le sourire !

L’histoire se finis bien, nous avons pu récupérer les vélos, partir au garage et réussir à les vendre dans la foulé. Mais tout ça pour dire qu’en Asie du sud-est la corruption est très présente, c’est quelque chose qui nous réjouie peu et qui nous met en colère face à des situation comme celle là. Ceci dit, il ne faut pas être non plus hypocrite et ne pas oublier que c’est grâce à se laxisme des autorités locales que nous pouvons voyager à moto assez facilement. Traverser les frontières est un jeu d’enfant mais nous avons appris à nos dépend qu’il est fortement conseillé de jouer le jeu face à ce genre de corruption.

Le business des motos en Asie du sud-est, représente une économie important dans le tourisme, c’est donc dans une illégalité la plus total que 90 % des voyageurs à moto parcourt ses pays.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s