15 jours en France

photo-logo

Voici notre ressentie sur ces 15 jours passés sur les routes de France.

Nous voici à Nice, ce 16 janvier 2017, dernier journée avant de partir pour l’Italie. On peut dire que la France nous a quand surpris, on croit la connaître parce qu’on a toujours vécu là avec en tête l’idée que les français sont moins accueillant que d’autres pays plus pauvres, par exemple. Mais ces 15 jours nous ont fait démentir cette idée pré-reçut. En effet l’accueil a été au rendez-vous, chaleureux et sincère de personnes de toutes horizons. Ce fût une leçon de vie !

L’effort physique a été mis a rude épreuve, surtout au début avec un chargement lourd et des cuisses encore toutes frêles !!! Mais le corps habitus à toutes les conditions et nous voilà, maintenant, bien a guérit après ses 15 jours et plus de 650 Km de vélo.

L’amitié est toujours présente entre nous, fort heureusement bien sûr !:) Nous avons perdu une partie de cette amitié avec le départ de Paul qui est parti faire son petit bout de chemin à lui. L’amitié a été forte mais chacun fait la route qui lui plait. La notre maintenant ce fait à deux, toujours avec la même envie d’aller vers l’inconnu et la découverte de l’inattendu !!!

A plus les Moustics !

PS: Nous avons eu la chance d’avoir une connexion internet régulière ses 15 jours qui nous a permis d’écrire des articles et poster des photos souvent mais dorénavant la connexion sera plus difficile à l’étrangers et donc nous posterons moins régulièrement.

 

Une rencontre qui te fais réfléchir …

 109628683_o

Aujourd’hui nous allons te raconter une petite leçon de vie que nous avons reçu à Cannes de la part d’un certain « Moustique »

  • Moustique:           Bonjour
  • Nous:                      Bonjour
  • Moustique:            Vous allez ou?
  • Nous:                       En Inde
  • Moustique:             C‘est loin il faut beaucoup de force
  • Moustique:             Vous voulez des sardines !?
  • Nous:                        Tu n’en veux pas ?
  • Moustique:             J’en ai plein !!

« Moustique » est un SDF qui vient de l’île Maurice, il vit en France depuis 26 ans et tente d’obtenir ses papiers pour lui permettre de travailler officiellement. D’un générosité remarquable pour une personne si peu fortunée, il travaille de temps en temps à la Croix Rouge, qui lui offre en retour de la nourriture qu’il distribue aux personnes qui en ont besoin.

Après se premier échange rigolo, il tient sa promesse et nous ramène un sac rempli de nourriture. Incroyable ! Au beau milieu d’une ville luxueuse basée sur  » le m’a tu vu  » Un SDF de 56 ans, prend le temps de discuter, et comprend très vite, à sa manière, que la nourriture et une denrée importante à nos yeux, pour le bon fonctionnement du voyage.

En bon Marocain que nous sommes on décident de lui offrir une paire de chaussures que nous avions en trop. La boucle est bouclée!

Une rencontre d’une telle simplicité, mais d’une rare intensité, ne peut nous laisser indifférent et nous laisse réfléchir sur le fait simple qu’une personne qui aura connu dans sa vie la galère, sera plus à l’écoute et sera bienveillant à l’égard des personnes qui l’entoure.

Cette histoire nous tenais à cœur de vous la conter, tout simplement parce qu’elle est authentique et sincère !

 

 

 

Une marche pour l’environnement

Ce mercredi 11 janvier nous avons été hébergé par un hôte pas comme les autres, en effet Hervé, a lui aussi en 2015 réalisé un projet un peu fou… celui de rejoindre Paris depuis Aix-en-Provence pour la « Cop21 », à pied en tirant une poubelle qu’il remplissait de déchets trouvé sur le bord de la route. Il a été pour nous un hôte formidable et nous a permis de nous reposer une journée de plus.

Son histoire est pas commune, nous voulions partager cette rencontre avec vous, voici sont histoire :

 » Une Marche pour l’Environnement est un acte citoyen et écologiste destiné à ramasser les déchets sauvages sur le bord des routes. En 2015, en marge de la COP21, nous avons marché 1000 km entre Aix-en-Provence et Paris et trié 38057 déchets »

Voici sont site : http://unemarchepourlenvironnement.com/

 

 

 

8 janvier, une journée un peu spéciale…

On profite de cette journée pour nous reposer , et organiser notre itinéraire. Cela ne s’est pas vraiment passé comme prévu…

L’idée était de rejoindre le Mercantour pour y rejoindre un ami, nous voulions éviter de faire des cols de hautes montagnes, car nous savions que notre chargement était trop lourd pour cela. Nous voulions prendre un transport en commun pour nous emmener dans le Mercantour, notre contrainte, l’encombrement de nos vélos et des remorques, trop gros pour les trains et les bus!

Après quelques heures de recherche, notre choix se porte sur un bus qui nous emmènerai  à Marseille , puis à Turin. Cela nous permet de faire une économies de temps et financière, buté dans notre idée on réserve notre billet un peu précipitamment..

Après une ultime réflexion tous ensemble ont se rend bien compte que nos vélos et nos remorques sont beaucoup trop gros et ne seront pas accepté dans le bus. On décident une nouvelle fois de changer notre itinéraire, d’annuler notre billet qui ne sera pas remboursé et de suivre la direction d’Avignon comme convenu depuis le début, plus long, mais beaucoup moins contraignant.

On termine cette soirée plus apaisé qu’elle n’a commencé, demain est un autre jour… !

Un grand merci a notre hôte, Sylvie,  qui nous a permis de séjourner chez elle durant deux jours !

Des rencontres sur notre routes !

Après avoir passé 2 nuits en bivouac, ces quatre derniers jours ont été riche en rencontres insolites et humaines, voici 4 familles qui ont bien voulu nous accueillir avec une générosité a toute épreuve, ces rencontres nous montre a quel point en France des personnes ouvre leurs porte à d’autres qu’ils ne connaissent pas juste pour le plaisir d’aider,de partager,de rencontrer..

Merci à eux, qui nous ont permis de bien commencer cette aventure humaine ! Nous espérons quelle continue aussi bien quelle a commencé, autant pour eux que pour nous !

Un grand merci à Céline et Gaspard, Claire et Souch’, Sonia, Christophe, Max, Noémie et Louis, Jean-jacques et Christiane ainsi qu’à Sylvie et Dominique

 

Nos deux premiers jours

Quelques photos pour résumer  ces 2  premiers jours, 1 première nuit froide dans un garage d’un centre aéré, 1 pneu crevé, une chaîne cassée, une deuxième nuit tout aussi froide dans une cabane de berger. Malgré des conditions pas évidentes, on prend plaisir à rouler avec nos vélos .