15 jours en Italie

dsc_1679-2

Après un début, en Italie, très agréable, assez chaud et un séjour à Turin reposant… la deuxième partie fût bien différente avec un objectif : traverser le Nord de l’Italie d’Ouest en Est le plus rapidement possible, pourquoi ? parce que d’une, en allant à Turin nous sommes remontés dans le froid de l’hiver européen avec des nuits allant jusqu’à – 5°. Et de deux, on nous avait quand même dit que la partie que nous allions traverser n’était pas franchement la plus belle de l’Italie.

Nous partons de Turin requinqués avec une énorme envie de découvrir ce qu’il y a après. Le début est agréable, nous avançons sur la « Via del Pô », tranquillement où nous faisons la connaissance de Marco, un italien en vélo dont nous faisons un bout de chemin ensemble. Il nous apprend que la vélo-route continue sur la route principale direction Venise. A partir de là nous commençons à découvrir la campagne italienne et ses routes qui sont très casse-cou …  Et oui les italiens sont loin d’être les champions des meilleurs routes du monde. Nous découvrons une deuxième particularité du système routier italien qui nous a fait quand même bien rire après coup, les panneaux de directions avec les indications de kilomètres sont bidons ! D’un panneau à l’autre  les indications kilométriques changent de façon très aléatoires (1er panneau 25 Km; 2ème panneau 55 Km, 3ème panneau 28 Km), c’est très déconcertant ! En effet nous avons découvert une Italie du nord très plate, agricole et parsemé d’usines pas franchement sympathique.

Mais malgré tout ça nous avons été bien accueillis, on nous a offert des petits dèj, de sandwichs et surtout des échanges entre individus. En revanche cette fois nous n’avons pas été accueillis le soir chez l’habitant… dommage pour nous car en janvier les températures sont plutôt froides. 7 jours sous la tente dans les négatifs !

Mais nous voilà à Trieste, à l’extrémité de l’Italie, chez Cino de nouveau reposés et avec d’autres objectifs en perspective…

 

Séjour à Torino

dsc_1627-2

Après avoir passé la frontière franco-italienne le 17 janvier avec la satisfaction de notre avancé, nous nous sommes dirigés sur Turin avec l’objectif de rencontrer des amis  et de profiter de faire quelques courses obligatoires pour continuer la route sereinement.

L’arrivée à la gare de Turin fût une libération… En effet plusieurs heures avant, nous décidons de prendre le train à Vintimiglia jusqu’à Turin pour éviter les montagnes et le vent du Nord en pleine face. Nous étions très incertains de pouvoir prendre le train… le vélo est accepté mais pour les remorques ça a été très ambigu, le fait d’un chargement trop important. Par chance, nous avons pu monter dans le train direction TORINO !

Arrivés à Turin, nous sommes accueillis très chaleureusement par Hugo et Viola qui nous ont très gentillement montré la ville, le centre, le marché et les lieux incontournables de cette ville. C’est une ville riche dans son architecture, ses spécialités culinaires et qui permet une aisance de déplacement dans des rues très agréables.

Ce séjour à Turin fût très agréable mais pas de tout repos, en effet nous devions récupérer du matériel spécifique qui nous manquait… et cette tâche a été « molto molto complicato ». Nous pensions que dans une telle ville près des montagnes cela aurait été facile à trouver, mais pas du tout. Nous avons parcouru la ville de long en large sans rien trouver et enfin grâce à nos amis la situation se débloqua à la fin de notre séjour… « Grazie mille Hugo e Viola »